Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

EDITO COEURS DE VILLES

Publié par Clara MARIANI-ESTEVE

Dans la plus étroite des rues de Stockholm...

Dans la plus étroite des rues de Stockholm...

Nouveaux articles, consacrés cette fois-ci aux villes.

Les villes sont, pour moi, ce qu'il y a de plus difficile à photographier. Comment traduire l’émotion ressentie lors de la visite de celles que j'ai découvertes? Qu'en montrer, une fois évités les clichés (sic): la Sagrada Familia, le pont Charles, le Malecon, la place Jamaa El Fna ou...la tour Eiffel, même s'il faut bien, parfois, sacrifier aux poncifs.

Grandes ou petites, pauvres ou prospères, anciennes ou modernes, les villes ont chacune une vie qui leur est propre. Certaines, qui ont été habitées pendant des siècles avant de se voir abandonner, continuent d'être façonnées par le vent, le sable ou les séismes et survivent en l'absence d'activité humaine. Les métropoles modernes montrent leur puissance, réelle ou supposée, et semblent narguer le monde qu'elles veulent conquérir; il en est d'arrogantes, il en est de vaincues d'avance. Et de plus modestes cités, souvent riches d'un passé prestigieux, se satisfont d'une vie discète, presque humble.

Les villes me parlent. C'est ce qu'elles me disent, qu'à travers mes photographies, j'ai essayé de comprendre, en tentant de saisir un peu de leur âme.

Car les villes ont une âme "qui s'attache à notre âme et la force d'aimer".*

Clara Mariani-Esteve

 

 

 

* A. de Lamartine

À propos

Le monde est un voyage... Le blog photos de Clara Mariani-Esteve