Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Mar

CŒURS DE VILLE / LA HAVANE (première partie)

Publié par Clara MARIANI-ESTEVE  - Catégories :  #COEURS DE VILLES

LA HAVANE

 

La ville rêvée pour qui aime succomber au charme des villes coloniales d'Amérique Latine.

Bien sûr, l'occupation nord-américaine a laissé des traces: le Capitolio est la réplique du Capitole de Washington, les gratte-ciels rappellent Las Vegas, la Banque Centrale reprend les colonnes de Wall-Street. Mais la Vieille Ville (classée UNESCO) est préservée jalousement.

 

 

 

La Havane vue depuis le Castillo del Morro, l'une des forteresses qui protègeaient l'entrée de la baie. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Havane vue depuis le Castillo del Morro, l'une des forteresses qui protègeaient l'entrée de la baie. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Havane vue depuis le Castillo del Morro, l'une des forteresses qui protègeaient l'entrée de la baie. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Havane vue depuis le Castillo del Morro, l'une des forteresses qui protègeaient l'entrée de la baie. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Place de La Révolution. A centre, le Mémorial Jose Marti et la statue du père de la révolution cubaine.José Marti - chaque école cubaine possède un buste de l'écrivain et homme d'action, toute ville a au moins une rue à son nom. C'est sur cette place que Fidel castro prononçait ses célèbres discours-fleuves. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Place de La Révolution. A centre, le Mémorial Jose Marti et la statue du père de la révolution cubaine.José Marti - chaque école cubaine possède un buste de l'écrivain et homme d'action, toute ville a au moins une rue à son nom. C'est sur cette place que Fidel castro prononçait ses célèbres discours-fleuves. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Place de La Révolution. A centre, le Mémorial Jose Marti et la statue du père de la révolution cubaine.José Marti - chaque école cubaine possède un buste de l'écrivain et homme d'action, toute ville a au moins une rue à son nom. C'est sur cette place que Fidel castro prononçait ses célèbres discours-fleuves. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Place de La Révolution. Le Ministère de l'Intérieur...  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).Place de La Révolution. Le Ministère de l'Intérieur...  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Place de La Révolution. Le Ministère de l'Intérieur... (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza de la Catédral. La Catédral San Cristobal (XVIII siècle) où étaient conservées les cendres (présumées) de Christophe Colomb avant leur transfert en Espagne. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Plaza de la Catédral. La Catédral San Cristobal (XVIII siècle) où étaient conservées les cendres (présumées) de Christophe Colomb avant leur transfert en Espagne. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza de la Catédral. La Catédral San Cristobal (XVIII siècle) où étaient conservées les cendres (présumées) de Christophe Colomb avant leur transfert en Espagne. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza Vieja.(XVIIe siècle). Endommagée en 1950 (on l'avait transformée en parking!), elle a été reconstruite à l'identique. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Plaza Vieja.(XVIIe siècle). Endommagée en 1950 (on l'avait transformée en parking!), elle a été reconstruite à l'identique. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza Vieja.(XVIIe siècle). Endommagée en 1950 (on l'avait transformée en parking!), elle a été reconstruite à l'identique. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza de Armas (XVIè siècle), la plus ancienne des places de La Havane, doit son nom aux manoeuvres militaires qu'on y faisait autrefois.C'est aujourd'hui un jardin, avec, au centre, la statue de Carlos de Cespedes, héros de la première guerre d'indépendance et premier président de Cuba. Tout autour de la place, s'installent chaque jours, pour la grande joie des Cubains, amoureux fous des livres, des dizaines de bouquinistes  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).La Plaza de Armas (XVIè siècle), la plus ancienne des places de La Havane, doit son nom aux manoeuvres militaires qu'on y faisait autrefois.C'est aujourd'hui un jardin, avec, au centre, la statue de Carlos de Cespedes, héros de la première guerre d'indépendance et premier président de Cuba. Tout autour de la place, s'installent chaque jours, pour la grande joie des Cubains, amoureux fous des livres, des dizaines de bouquinistes  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

La Plaza de Armas (XVIè siècle), la plus ancienne des places de La Havane, doit son nom aux manoeuvres militaires qu'on y faisait autrefois.C'est aujourd'hui un jardin, avec, au centre, la statue de Carlos de Cespedes, héros de la première guerre d'indépendance et premier président de Cuba. Tout autour de la place, s'installent chaque jours, pour la grande joie des Cubains, amoureux fous des livres, des dizaines de bouquinistes (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Rues et maisons de la vieille ville. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).Rues et maisons de la vieille ville. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).
Rues et maisons de la vieille ville. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).Rues et maisons de la vieille ville. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Rues et maisons de la vieille ville. (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Le Malecon. Il est rare de le voir ainsi, sans âme qui vive,tant ce front de mer, long de 8km et sans cesse battu par les vagues, attire les Cubains qui en ont fait l'une de leur promenade favorite...  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).Le Malecon. Il est rare de le voir ainsi, sans âme qui vive,tant ce front de mer, long de 8km et sans cesse battu par les vagues, attire les Cubains qui en ont fait l'une de leur promenade favorite...  (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Le Malecon. Il est rare de le voir ainsi, sans âme qui vive,tant ce front de mer, long de 8km et sans cesse battu par les vagues, attire les Cubains qui en ont fait l'une de leur promenade favorite... (cliquer dans chaque photo pour l'agrandir).

Commenter cet article

À propos

Le monde est un voyage... Le blog photos de Clara Mariani-Esteve